Husky Sibérien, qui es-tu ?

Le husky de Sibérie est le chien par excellence du sport de traîneau à chiens. Il est un chien de travail de taille moyenne utilisé habituellement par les mushers. Il peut tirer à bonne vitesse l’équivalent de son poids sur de longues distances. Son nom « Husky » vient de la langue Tchouktches et signifie « enroué » car ce chien n’aboie pas, il vocalise, il parle littéralement !

LE HUSKY SIBÉRIEN : SES ORIGINES, SON HISTOIRE

Le peuple des Chukchis est bien à l’origine de cette race qui remonte à plus de 2000 ans. Ce peuple proche de l’esquimau quant à son mode vie vivait près de la rivière Kolyma en Sibérie du Nord. Cette tribu isolée, autonome et très intelligente a sélectionné les huskies les plus adaptés à leur besoins, les plus équilibrés et les plus « gentils ». Oui « gentils » car le husky de Sibérie vivait avec ses maîtres, dans les habitations des Chukchis.

Pourquoi les Chukchis ont utilisé et sélectionné le husky ?Le Husky, pour les Chukchis, avait trois rôles principaux :

  • Tirer leurs lourds traîneaux lors des déplacements en hiver

  • Garder leurs biens des étrangers et surtout des autres animaux

  • Nounous de leurs enfants

C’est véritablement en 1909 que cette race a connu sont heure de gloire dans la fameuse course de l’All Alaska Sweepstake d’une distance de 656 km. Le premier attelage aligné à cette course se compose de 9 chiens provenant directement de Sibérie. Le Husky étant plus petit que la plupart des chiens participant à cette course, il n’a pas été pour autant ridicule : cet attelage a terminé à la troisième place. Bravo les huskies !

Fox Maule Ramsay, un Écossais passionné de courses de chiens de traîneau, décide à la suite de cela d’importer 60 autres huskies Sibériens pour pouvoir aligner 3 attelages à la prochaine édition de la course. Le résultat ? Les 3 attelages de huskies ont finit aux 3 premières places du All Alaska Sweepstake de 1910.

D’autres exploits font la renommé du husky, particulièrement en Alaska. En 1925 une grave épidémie de diphtérie décime le village isolé de Nome. Le seul médicament se trouve à plus de 1000 km !  Que faire ? Une extraordinaire « course » contre le temps s’organise, incluant 20 mushers et plus de 100 huskies pour parcourir cette distance dans des conditions climatiques apocalyptiques. Au final les 1085 km sont parcourus en un temps record de 127 heures : un exploit incontestable.

Un des muhers, Leonhard Seppala, a réalisé une tournée aux États-Unis avec ses fameux huskies, descendants du premier husky né en Sibérie. De toutes les courses que Leonhard Seppala, celle de 1930 fut un tournant dans l’histoire moderne du husky. En effet, c’est après cette course que le Siberian Husky Club of America a été crée en 1938.

LE HUSKY SIBÉRIEN : SON HYGIÈNE

Une des caractéristiques du husky est qu’il perd ses poils deux fois par an en grande quantité. 2 à 3 semaines durant lesquelles il faut le brosser quotidiennement, sinon il ressemblerait à un mouton mal tondu ! Cela lui permet de renouveler sa fourrure en l’adaptant au climat dans lequel il évolue. Pas besoin de se ruiner en frais de toilettage : il n’est pas recommandé ni nécessaire de le raser ou de le tondre même en été car sa fourrure agit comme un isolant contre le chaud ou le froid terriblement efficace. On peut néanmoins surveiller ses griffes voire même les couper dans certains cas.

Les coussinets sont l’objet de tous les soins des mushers, car c’est la partie du chien en contact direct avec la neige. Certains vont même jusqu’à équiper leur husky de bottines en cordura pour ménager leurs coussinets.

LES RACES RESSEMBLANT AU HUSKY SIBÉRIEN

Le groenlandais, le malamute, le samoyède sont les cousins du husky. Le malamute, qui a une véritable ressemblance avec le husky, est beaucoup plus grand, plus lourd, plus puissant mais aussi beaucoup moins rapide. Ils sont originaires de Sibérie, tout comme lui, ou d’Alaska.

LE HUSKY SIBÉRIEN : SON CARACTÈRE

C’est un chien facile à vivre si on respecte quelques principes de base. Tout d’abord, le husky est un chien de meute, il ne supporte donc pas la solitude. Beaucoup de problèmes viennent du fait que le husky est laissé seul, il s’ennuie et cherche à faire des bêtises : il veut s’occuper !

Deuxièment, le husky sibérien n’est pas un chien de garde, il ne protège pas votre maison, vos biens, votre famille, il ne va pas mordre ou aboyer pour vous défendre, vous prévenir. Pour certains, cela est un inconvénient, mais pour beaucoup c’est un avantage car il ne va aboyer dès qu’une mouche passe devant lui comme certains autres chiens ! Autre avantage, le husky n’est pas protecteur, il ne mordra pas un enfant, un ami qui s’approche de vous.

Étant un chien de meute, le husky vous respectera comme son chef de meute, il respectera aussi votre famille et vos enfants, pas de crainte à avoir. À l’origine le husky était utilisé comme nounou pour garder les enfants des Chukchis ! Le husky reste très intelligent et assez indépandant : on peut le comparer parfois à un chat.

LE HUSKY SIBÉRIEN : SA SANTÉ

Doté d’un capital santé exceptionnel, le husky de Sibérie ne souffre d’aucune pathologie particulière. Son seul « défaut » est son estomac qui ne supporte pas tous les aliments. Il faut donc choisir avec précaution le type d’alimentation à lui donner et surtout l’adapter à son mode de vie (de compagnie ou de travail) et à son lieu de vie (extérieur, intérieur, climat…). Les seuls soins à lui prodiguer sont les vaccins périodiques et les vermifuges de 2 à 4 fois par an.

Comment entretenir son capital santé ?

  • Le nourrir avec des aliments parfaitement adaptés au husky

  • Lui faire faire régulièrement du sport, des promenades

  • Passer un maximum de temps avec lui car c’est un chien de meute qui ne peut supporter une solitude trop importante.

Dernières actualités

Standard officiel de la race

Standard officiel de la race

Aspect général, proportions corporelles, caractéristiques faciales, comportement et caractère, allure globale, robe et fourrure, taille et poids pour chaque sexe… Retrouvez dans cet article le standard officiel de la race Husky Sibérien, chien nordique de traîneau, mis au point aux États-Unis en 1995.

lire plus
Documentation autour du husky Sibérien

Documentation autour du husky Sibérien

La Bibliothèque et les liens de Husky du Vercors : livres sur le Husky Siberien (origines, éducation, alimentation, sport, sociabilisation). Sites web amis. Découvrez notre sélection d’ouvrages et de sites internet intéressants que nous avons réunis autour de l’univers du husky Sibérien et du mushing, pour les plus désireux d’en apprendre davantage sur nos fascinants compagnons venus des contrées nordiques…

lire plus